Vous êtes un homme et éprouvez des difficultés au quotidien face à une malformation ou suite à une évolution hormonale ? Vous êtes peut-être concernés par la question de la chirurgie esthétique, et plus précisément par la chirurgie mammaire. Nous vous propos à travers cette publication d’en apprendre plus sur les bienfaits de la chirurgie esthétique pour homme, quel que soit par ailleurs votre âge ou vos problèmes de santé. Ceux-ci feront par ailleurs l’objet d’un examen attentif par un médecin spécialisé, si vous faites le choix de pratiquer une intervention. Notez dès à présent que selon la « gravité » du phénomène et les difficultés occasionnées, l’opération de chirurgie mammaire à Paris peut faire l’objet d’un remboursement par la Sécurité Sociale.

La gynécomastie est le développement excessif de la glande mammaire chez l'homme, le Chirurgien Weiss à Paris vous informe

Problèmes hormonaux amenant à une gynécomastie: sachez que vous n’êtes pas seul !

En premier lieu, dites-vous bien que vous n’êtes pas le seul dans le monde à souffrir de problèmes hormonaux. Des dizaines et des dizaines de personnalités publiques de toutes les générations ont ainsi eu recours à des interventions de chirurgie esthétique, avec un résultat tout de même assez spectaculaire. Dans le registre extrême, on pense bien sûr à des célébrités comme Dwayne « The Rock » Johnson qui ont eu recours à une intervention mammaire – ceci dans le but de retirer un surplus de tissus graisseux au niveau du torse. Succès total, puisque The Rock est désormais mondialement connu pour sa formidable carrure !

Quelques mots sur le phénomène du dérèglement hormonal homme

La gynécomastie est une intervention médicale du domaine de la chirurgie esthétique. Ce n’est donc pas une intervention obligatoire, même si elle contribue à corriger certaines faiblesses du corps humain, dues à l’âge ou encore à certaines malformations ou un excès d’hormones. En effet, le développement excessif des glandes mammaires chez l’homme n’est pas considéré comme une pathologie clinique « grave », mais elle peut en revanche devenir rapidement une source de complexes qui peuvent handicaper la personne atteinte dans son quotidien. Certaines interventions de chirurgie esthétique peuvent ainsi se révéler essentielles pour mieux vivre votre vie.

Ce faisant, certaines personnes se demandent s’il est possible de perdre le surplus pectoral en pratiquant certains exercices de musculation. Sachez d’ores et déjà que cette idée reçue est fausse, et vous muscler ne sera pas suffisant pour traiter ce trouble. En revanche, il peut être utile de penser à perdre du poids, notamment et surtout pour les personnes atteintes de surpoids. Également, une affection mammaire peut faire l’objet d’une prévention, notamment à base de compléments alimentaires pour les stades les moins avancés. Néanmoins, certains troubles hormonaux et pathologiques nécessitent malgré tout l’avis d’un spécialiste de la chirurgie mammaire. Selon le stade de développement de la pathologie, il vous sera indiqué un traitement plus adapté à votre situation.

Enfin, il convient de noter que le développement anormal des glandes mammaires chez l’homme n’est pas seulement le problème de l’adulte, puisqu’on rencontre des phénomènes similaires chez l’adolescent. En effet, la plupart des études montrent que près d’un homme sur deux est concerné par cette anomalie, et ce dès la période de l’adolescence. Ainsi, la gynécomastie pubertaire bilatérale peut être symétrique ou asymétrique selon les situations. On parle ici d’un phénomène « physiologique » ou « idiopathique », c’est-à-dire qui ne présente aucune cause ou symptôme particuliers. Pour mieux connaître le traitement médical ou chirurgical approprié chez l’adolescent, n’hésitez pas à prendre dès maintenant rendez-vous chez votre chirurgien basé à Paris.

Quelles sont les étapes de la consultation, avant et après l’opération d’une gynécomastie ?

Comme pour toute opération de chirurgie esthétique, il est important de réaliser un entretien préalable avant toute opération avec votre spécialiste. De cette façon, vous éliminez un certain nombre de risques liés à votre profil et vos antécédents médicaux – allergies, etc… Il vous faut également savoir qu’une telle intervention chirurgicale se fait le plus souvent sous anesthésie générale. Il est donc important que vous compreniez les risques que cela comporte – de la simple éruption cutanée au décès. Votre praticien évoquera avec vous tous les cas de figure durant une première consultation. D’autres examens seront effectués pour déterminer l’origine et la densité du phénomène, et si des médicaments peuvent être à l’origine du problème.

En ce qui concerne les suites opératoires, elles sont généralement minimes. Les patients évoquent tout au plus de simples courbatures. On observe également des ecchymoses ainsi qu’un œdème dans la région opérée durant les premières 24 heures, une situation qui se résorbe assez rapidement par la suite. Le repos est obligatoire, et un arrêt de travail d’une dizaine de jours est nécessaire. De la même façon, l’exposition au soleil est fortement déconseillée dans les premiers mois après l’opération, de même que la reprise du sport avant 3 à 4 semaines.