Chirurgie Esthétique Paris - Docteur WEISS


Les cicatrisations pathologiques (inesthétique) sont toujours possibles et peuvent apparaître spontanément.

 

Les cicatrices hypertrophiques sont des cicatrices avec des bourgeonnements exagérés, où la ligne cicatricielle reste boursouflée et rouge, mais s’améliorant spontanément sur environ deux ans.

 

Les cicatrices chéloïdiennes (cicatrices bourgeonnantes non régressives avec le temps) sont beaucoup plus fréquentes chez les personnes jeunes, Asiatique, ou de couleurs noires. Bien que cette pathologique soit peu fréquente, elle exige une prise en charge par un plasticien, et le traitement peut être long et pas toujours efficace.

 

Les cicatrices hypotrophiques : Il persiste parfois une dépression située sous la ligne cicatricielle, qui peut être améliorée avec une méthode de comblement.

 

Les cicatrices dischromiques peuvent être : rouges par hypervascularisation, brunes par hyperpigmentation (exposition solaire trop précoce) ou hypopigmentées (souvent chez les personnes de couleurs noires).

Enfin il peut y avoir d’exceptionnelles complications liées à l’atteinte d’éléments vasculaires ou nerveux sous- jacents au tissu opéré, ce qui est très rare.

 

 

Télécharger la fiche au format PDF

Centre de Chirurgie Esthétique Paris-Ouest

53, rue Victor Hugo
92400 Courbevoie, France
Tél. : +33 (0)1 49 97 79 12

 

CONTACT PARIS

 

Chirurgie Esthétique Bruxelles

Clinique du Parc Leopold
Rue Froissart 38
Bruxelles
Tél. : +33 (0)1 49 97 79 12

CONTACT BRUXELLES

 
  

Accrédité par

Haute Autorité de Santé

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.